Afin de mieux méditer : visualisez !

Visualisez pour mieux méditer

Dans un monde idéal, nous serions tous capable de relaxer chaque muscle de notre corps, avoir une concentration assidue, être en paix avec nous-même et nos émotions, atteindre l’état de non-pensée rapidement, voir le monde tel qu’il est, non-filtré par nos perceptions, et pouvoir rentrer dans les transes méditatives à volonté. Pourtant, quand nous débutons, même la capacité de se relaxer peut paraitre un but insurmontable. Et ici, la visualisation aide énormément.

Les bienfaits de la visualisation.

En outre d’apporter une aide à nous relaxer, la visualisation apporte bien d’autres bénéfices. Elle nous incite à diriger nos pensées, améliorant ainsi le contrôle que nous avons sur notre esprit, tout en nous permettant d’améliorer l’efficacité de notre corps. Elle est souvent utilisée dans un but thérapeutique, notamment dans les cas comme l’anxiété, mais également pour les maladies physiologiques telles que la fièvre ou les maux de tête. Dans le domaine sportif, la visualisation améliore la performance, et dans le milieu créatif, elle a des effets positifs sur notre créativité.

Spécifiquement en Yoga, elle permet un meilleur alignement durant les asanas, un souffle plus régulier et plus profond, et améliore notre concentration. Par exemple, dans tadasana, le fait de visualiser que vous êtes connecté avec l’énergie de la terre à travers la plante de vos pieds, que votre bassin pivote vers l’avant, allongeant ainsi votre dos, et qu’avec chaque inspiration vous prenez l’univers en vous et avec chaque expiration vous vous donnez à l’univers ; aide non seulement à réapprendre une bonne posture, mais également développer l’ancrage tout en relaxant le corps et l’esprit.

pont
Visualiser le mouvement avant de le faire aide à un alignement correcte durant les asanas

S’entrainer à visualiser.

Bien que le mot visualisation vienne de « vision » ; dans Yoga nous parlons d’une visualisation avec les 5 sens. D’après la philosophie Yogique, tout est construit des 5 éléments (Mahābhūta). Chaque élément est également lié à un sens. Et durant une visualisation, nous cherchons à donner « vie » à notre visualisation.

Pour tous ces exercices, trouvez une position assise dans laquelle vous êtes confortable. Gardez une respiration calme et régulière.

Exercice 1 : La vue.

Prenez une pomme. Regardez la minutieusement, en faisant attention à sa forme, sa couleur et ses irrégularités. Mettez la loin de vous. Fermez vos yeux et essayez de reconstruire son image dans votre esprit.

Exercice 2 : L’ouï.

Mettez une cloche à côté de vous. Faites la sonner. Observez son rythme et ses vibrations. Posez la cloche. Attendez que le son s’en aille. Ensuite, essayez de le reproduire exactement comme vous l’aviez entendu.

Exercice 3 : L’odorat.

Faites bouillir de la cardamome dans de l’eau. Amenez votre conscience sur son odeur. Eteignez le feu et allez dans une autre pièce. Essayez de reproduire l’odeur.

Exercice 4 : Le goût.

Mangez une carotte. Buvez de l’eau et attendez que le gout de la carotte s’en aille de votre bouche. Ensuite, essayez de reproduire le goût.

Exercice 5 : Le ressenti.

Allumez une bougie. Approchez votre main droite de la flamme juste assez que vous ressentiez sa chaleur (mais pas assez pour vous brûler !). Partez dans une pièce à côté et essayez de reproduire la sensation : cette fois ci dans la main gauche.

Exercice 6 : Combiner les 5 sens.

Pour cet exercice, nous allons utilisez une bougie de nouveau. Allumez la bougie. Observez sa forme, son odeur, le goût dans la bouche qui change dû aux particules dans l’air, le son de la flamme qui brûle et la chaleur que dégage la bougie. Allez dans une pièce à côté et essayez de reproduire toutes ces sensations.

Une méditation contre la colère basée autour de la visualisation.

Cherchez la cause de votre colère. Est-ce qu’il s’agit d’une situation particulière qui vous met en colère souvent ? S’agit-il d’une personne ou un style d’interaction ? Une fois que vous avez déterminé la cause de la colère, asseyez-vous dans une position confortable, en gardant le dos droit. Amenez votre conscience dans votre souffle. Démarrez avec une respiration via le diaphragme thoracique. Une fois la respiration est régulière, prolongez la durée de votre expiration.

Respirant ainsi, amenez votre conscience dans votre cœur. Visualisez quelque chose qui vous rend heureux et incite les émotions d’amour et de compassion dans votre cœur. Personnellement, j’aime visualiser que je suis dans les Himalaya avec un bébé léopard des neiges assis sur mes genoux. Durant cette visualisation, utilisez vos 5 sens : sentez l’odeur de l’endroit où vous êtes, le vent qui caresse votre peau. Laissez ces émotions de bonheur vous envahir. Quand vous vous sentez prêt, ramenez vos pensées sur la source de votre colère. S’il s’agit d’une personne, invitez-la dans l’endroit que vous visualisez. S’il s’agit d’une situation, amenez une partie de cet endroit avec vous avant de rentrer dans cette situation. En gardant un souffle calme et régulier, transposez ses émotions de bonheur dans la situation qui vous a mis en colère.

Astuce : Si vous avez du mal à vous concentrer, un mantra de paix peut aider. En Sanskrit, on utilisera un mantra comme Aum Shanti. Mais vous pouvez également répéter un mot comme « paix ». Ce qui compte c’est que le mot termine par une voyelle pour que vous puissiez le prolonger en expirant lentement.

A noter : Dans Yoga nous cherchons à apercevoir les choses telles qu’elles sont sans laisser la place à notre esprit pour les interpréter selon nos envies et nos peurs. Ce travail de visualisation est conseillé uniquement quand nous débutons afin d’entrainer notre cerveau. Le plus nous progressons dans Yoga, le plus il est conseillé de diminuer la partie visualisation.

Publié par

Pour moi, le Yoga est un voyage qui a démarré quand j'étais à peine adolescent... mais ce n'était pas le Yoga tel qu'il est pratiqué de nos jours. Il s'agissait surtout d'un art de vivre, une quête vers le Soi, un désir de s'interroger. Aujourd'hui, à travers Abhisaran, j'essaie de transmettre cette approche globale et holistique du yoga qui travaille à la fois le corps, la psyché et l'esprit, tout en s'appuyant sur l'Ayurvéda et le Tantra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s