La théorie des Dosha et Yoga

Si nous sortons du cadre de Yoga sportif qui est devenu une tendance ces dernières années, nous voyons souvent les Yogis conseiller tel ou tel asana à une personne selon sa constitution physique et psychologique. Ces conseils ne se basent pas uniquement sur l’aspect postural. Et si suivi, ils ont un impact énorme sur le bien-être de la personne.

L’origine de ces conseils se cachent dans la théorie des Dosha, qui est un des piliers de l’Ayurvéda. D’après l’Ayurvéda, tout est composé des 5 éléments primordiaux (les 5 Mahābhūta). Dans un être vivant, ces 5 éléments se combinent pour créer 3 principes biologiques que l’on appelle les 3 dosha ou les 3 « fautes ». Quand ces 3 dosha sont en équilibre, l’être est en bonne santé. Le déséquilibre des dosha donne naissances aux maladies. Là où la médecine moderne cherche à soigner les symptômes, Yoga et Ayurvéda cherchent à agir directement sur les dosha et considèrent qu’une fois les dosha sont en équilibre, la maladie disparaîtra.

Les 3 Dosha

Les éléments d’Akasha et de Vayu (l’air) combinent pour créer le Vāta dosha. C’est le principe du mouvement qui gouverne notre souffle, l’élimination, l’expression de nos ressentis et de nos émotions. C’est la force « active » de notre organisme.

Pitta dosha, composé essentiellement d’élément feu avec un peu d’élément eau, est le principe de digestion. Ce dosha gouverne tout ce qui est lié à l’absorption, l’assimilation, notre couleur, la température de notre corps ainsi que compréhension, discrimination et évaluation.

Dérivé des éléments d’eau et de terre, Kapha dosha agit comme le béton pour notre corps et c’est le principe qui gouverne la structure et la stabilité de notre être. Il est responsable de nourrir le corps, de la récupération et régénération, ainsi que rétention que ce soit au niveau psychologique ou au niveau cellulaire.

L’impact des dosha dans votre pratique.

Le concept des dosha peut paraître difficile (voire ennuyeux) à aborder mais il est d’une grande importance quand il s’agit de déterminer notre pratique de Yoga. Les postures et les respirations que nous pratiquons ont un fort impact sur nos dosha. De même, le rythme de pratique ainsi que les méditations et les mantras impactent directement les dosha.

Pour prendre un exemple : parlons de quelqu’un qui est d’une nature hyperactive ou agitée. Très souvent, ces personnes auront tendance à ne pas pratiquer Yoga tout court et même si elles pratiquent, elles iront vers une pratique qui conviennent à leur nature comme Ashtanga Vinyasa Yoga. Cependant, hyperactivité et agitation sont souvent un signe d’excès de Vāta ou de Pitta dosha. Et une pratique agitée peut accentuer le dérèglement de base.

Dans la pratique traditionnelle de Yoga, on va plutôt chercher à apaiser le Dosha déréglé. Pour Vāta, on va plutôt avoir une pratique lente, méditative, travaillant les postures comme Tādāsana ou Balāsana. Pour Pitta, on va ajouter plus de torsions, éviter les postures qui accélèrent le rythme cardiaque. Pour Kapha en contrepartie, on va aller vers une pratique plus vigoureuse qui génèrent la chaleur et qui fait transpirer.

Evidemment, 7 milliards d’êtres humains sur la planète et que 3 dosha… ce serait bien trop simple de pouvoir nous catégoriser ainsi ! Chaque dosha est divisé en 5 sous-dosha et les déséquilibres peuvent être localisés au lieu d’être constant dans l’intégralité du corps. Quelqu’un qui souffre d’insomnie, par exemple, peut avoir un dérèglement de Prāna Vayu, tout comme il peut avoir un dérèglement de Sādhaka Pitta ou de Tarpaka Kapha.

Les 5 sous-dosha de Vāta Dosha

  • Prāna Vāyu :
    • Localisation dans le corps : Cavité crânienne.
    • Mouvement : Vers la gorge et la poitrine.
    • Fonctions : Respiration, les sens de perception comme la vision, l’ouïe, les sentiments, la volonté et l’intellect.
  • Udāna Vāyu :
    • Localisation dans le corps : Diaphragme thoracique
    • Mouvement : Vers la cavité thoracique, la gorge
    • Fonctions : la parole, l’effort physique et psychologique, force, mémoire, l’envie de faire des choses.
  • Samāna Vāyu :
    • Localisation dans le corps : Zone ombilicale
    • Mouvement : Vers l’estomac, tube digestif.
    • Fonctions : aide dans la digestion en convertissant la nourriture vers ses divers composants.
  • Apāna Vāyu :
    • Localisation dans le corps : Le gros intestin
    • Mouvement : Vers la taille, vessie et les organes génitaux.
    • Fonctions : l’élimination d’urine, l’éjaculation, l’expulsion de fœtus, défécation.
  • Vyāna Vāyu :
    • Localisation dans le corps : Le cœur
    • Mouvement : Vers le reste du corps.
    • Fonctions : la circulation, le mouvement des articulations et des muscles.

Les 5 sous-dosha de Pitta Dosha

  • Ālochaka Pitta
    • Localisation dans le corps : Les yeux
    • Fonctions : Gouverne la vision, la perception visuelle à 3 dimensions, la couleur des yeux.
  • Sādhaka Pitta
    • Localisation dans le corps : Le cœur, la matière grise dans le cerveau
    • Fonctions : Gouverne les fonctions de notre esprit comme la mémoire, l’intellect, l’égo, la conscience, la compréhension. Quand présent dans le cœur, aide à assimiler les émotions et les transformer vers les émotions comme l’amour et la compassion.
  • Ranjaka Pitta
    • Localisation dans le corps : le foie, la rate et le sang
    • Fonctions : convertit la nourriture digérée dans le sang, aide dans le métabolisme des gras et des sucres, donne la couleur au sang, l’urine.
  • Pāchaka Pitta
    • Localisation dans le corps : dans les organes digestifs comme l’estomac.
    • Fonctions : Distingue la nourriture entre l’essentiel et le non-essentiel. Digère et absorbe la nourriture.
  • Bhrājaka Pitta
    • Localisation dans le corps : La peau
    • Fonctions : gère la couleur et le teint de peau, aide dans la perception tactile à 3 dimensions, maintient une barrière entre notre corps et l’environnement externe.

Les 5 sous-dosha de Kapha Dosha

  • Tarpaka Kapha
    • Localisation dans le corps : Matière blanche du cerveau
    • Fonctions : Protège et nourrit le système nerveux et les cavités nasales. Nourrit la perception sensorielle.
  • Bodhaka Kapha
    • Localisation dans le corps : La salive et la langue
    • Fonctions : Gouverne le sens de goût.
  • Avalambaka Kapha
    • Localisation dans le corps : La poitrine et les poumons.
    • Fonctions : Aide le système cardiovasculaire et influe sur les autres Kapha.
  • Kledaka Kapha
    • Localisation dans le corps : L’estomac
    • Fonctions : Lubrifie la nourriture et maintient les niveaux de sucres dans le sang.
  • Shleshaka Kapha
    • Localisation dans le corps : Les articulations
    • Fonctions : Lubrifie et renforce les articulations.

L’énergie subtile des Dosha.

En outre des sous dosha, chaque dosha a également une énergie subtile liée à lui. Là où l’excès d’un dosha cause les maladies, ces énergies subtiles améliorent la santé et sont recherchées et utilisées dans les pratiques plus avancées de Yoga.

L’énergie subtile de Vāta dosha c’est le Prāna. Il gère les fonctions psychologique et physiologique, permettant la coordination entre le corps et l’esprit. Il aide également à harmoniser les divers états de la conscience.

L’énergie subtile de Pitta dosha c’est le Tejas. Il aide dans l’absorption des perceptions, des pensées et des émotions. Il est également responsable pour le « feu » Yogique qui permet de garder la température de corps stable malgré les facteurs environnementaux ainsi que les perceptions extra-sensorielles.

L’énergie subtile de Kapha dosha est l’Ojas. C’est notre réserve vitale qui donne l’endurance physique et psychologique. Sur le niveau spirituel, il aide à nourrir et à ancrer les facultés spirituelles.