Les dhātu – l’impact de notre nutrition sur notre corps.

Dhatu - impact de nourriture sur notre corps

L’autre jour un ami me demandait pourquoi en yoga et ayurvéda nous insistons autant non seulement sur notre nutrition mais aussi sur la manière de manger. Après tout, une fois consommée, la nourriture est convertie dans l’énergie et cette énergie va partout. Quelle différence peut-il avoir entre l’énergie prise d’une banane et celle prise d’une boisson énergétique ? Et surtout, pourquoi autant de cinéma sur manger en pleine conscience ?

Afin de comprendre cela, il est important de rentrer en détail sur ce qui se passe durant le processus de digestion.

Composition du corps d’après l’ayurvéda.

L’ayurvéda considère que tout est composé des cinq éléments (les 5 mahābhūta). Ces 5 éléments se combinent pour nous donner 3 dosha, ou les 3 humeurs de notre corps. Mais également, ces éléments nous donnent les 7 dhātu, ou les 7 tissus qui forment notre corps physique.

Chaque dhātu a sa propre fonction dans le corps.

  1. Rasa dhātu (le plasma) : c’est l’essence de l’énergie de nutrition, nourrit les autres dhātu.
  2. Rakta dhātu (le sang) : circule dans le corps et donne vie à nos différentes cellules.
  3. Māmsa dhātu (les muscles) : donne forme à notre corps et aide dans les fonctions de locomotion.
  4. Meda dhātu (la graisse) : aide à la lubrification.
  5. Asthi dhātu (les os) : aide à garder notre corps droit.
  6. Majjā dhātu (la moelle osseuse) : remplit l’espace dans les os et s’occupe de notre système nerveux.
  7. Shukra dhātu (pour les hommes) et ārtava dhātu (pour les femmes) : représente notre système reproductif.

Pour la bonne santé de ces tissus, il est important qu’ils soient bien nourris et c’est ici que ça se complique.

La digestion d’après l’ayurvéda.

Formation de amara rasa durant digestion
La qualité de notre nourriture, la force de notre feu digestif ainsi que notre état émotionnel impacte la qualité d’amara rasa

La digestion est la fonction de pitta dosha dans notre corps. L’énergie subtile de pitta dosha s’appelle Tejas ou Agni (le feu). Il y a plusieurs différents feux dans nos corps. Le feu qui aide à digérer la nourriture est appelé jatharagni qui se trouve dans la région de l’ombilic.

Contrairement à pitta dosha qui, quand il est vicié cause les maladies, le plus jatharagni est fort, le plus efficace la digestion sera. Quand la nourriture rentre en contact avec le jatharagni, par un processus chimique complexe, elle est convertie dans son essence (amara rasa).

La qualité de cet amara rasa dépend de plusieurs facteurs dont la qualité nutritionnelle de ce que nous avons mangé, la force du feu digestif mais également des vibrations envoyées par notre état d’esprit ainsi que les vibrations des tissus du corps. Quand tout fonctionne comme il faut, énormément d’amara rasa est produit par cette première digestion. En contrepartie, si l’être est stressé durant ce processus, ou si la qualité de sa nutrition est faible, peu d’amara rasa sera produit et il y aura beaucoup plus de toxines (ama).

Chaque dhātu possède également son propre feu digestif qui dépend de la force de notre jatharagni. Ces feux subtils, dont l’action se passe au niveau cellulaire, sont responsable pour assimiler la nutrition dans les dhātu. Tout d’abord, avec l’aide de feu subtil de rasa dhātu, amara rasa est converti dans rasa dhātu. Ensuite ce rasa dhātu nourrira rakta dhātu, qui à son tour nourrira māmsa dhātu et ainsi de suite.

Créations des tissues d'après ayurvéda
Comment les divers tissues sont nourris.

A la fin, quand tous les dhātu sont nourris, amara rasa qui reste est converti en Ojas, l’énergie subtile de kapha dosha qui est responsable de notre vitalité ainsi que notre système immunitaire.

Qu’est-ce que cela représente pour nous ?

Chaque dhātu dans notre corps a ses propres besoins nutritionnels. De même la qualité de chaque dhātu est fortement impacté par la qualité du dhātu précédent. Et finalement la qualité et la quantité d’amara rasa produit dans la première digestion détermine la quantité d’Ojas dans notre corps.

Prenons l’exemple de quelqu’un qui privilégie un certain style de nourriture et évite les autres condiments. Il se peut que son amara rasa ne contienne pas les valeurs nutritionnelles qui assureront la bonne santé de son meda dhātu, ce qui aura également un impact sur tous les dhātu suivants comme ses os, sa moelle osseuse ainsi que le système reproductif.

Ou prenons l’exemple de quelqu’un qui mange équilibré mais qui est souvent tendu ou stressé. Déjà, le stress diminue la force de jatharagni et donc aussi des feux subtils des dhātu, ce qui nuira la quantité d’amara rasa produit durant la digestion ainsi que l’assimilation des nutriments dans les dhātu. Également, dû au stress au moment de la digestion, amara rasa contiendra beaucoup plus de toxines qui seront par la suite envoyées dans les divers dhātu.

La solution

Les régimes en tout genre sont très à la mode de nos jours. Mais sauf dans les cas de maladies spécifiques où il y a un problème manifeste dans un dhātu ou un dosha vicié ; l’ayurvéda nous conseille un régime alimentaire équilibré. De même, il est important d’être en paix pendant que nous mangeons ainsi que durant le moment de digestion pour que ces nutriments puissent être bien assimilés dans les tissus qui forment notre corps.

Publié par

Pour moi, le Yoga est un voyage qui a démarré quand j'étais à peine adolescent... mais ce n'était pas le Yoga tel qu'il est pratiqué de nos jours. Il s'agissait surtout d'un art de vivre, une quête vers le Soi, un désir de s'interroger. Aujourd'hui, à travers Abhisaran, j'essaie de transmettre cette approche globale et holistique du yoga qui travaille à la fois le corps, la psyché et l'esprit, tout en s'appuyant sur l'Ayurvéda et le Tantra.

3 commentaires sur « Les dhātu – l’impact de notre nutrition sur notre corps. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s