Yoga pour les jambes lourdes

Quand les jambes se sentent bien lourdes

Ça vient comme une sensation désagréable de chaleur. Les fourmillements démarrent. Les pieds gonflent. Signe d’une mauvaise circulation sanguine, les jambes lourdes peuvent rapidement devenir un handicap et même un complexe quand elles enflent et les veines apparaissent sous la peau. Les solutions traditionnelles consistent à prendre les veinotoniques ou les phlébotoniques, ou le drainage lymphatique. Mais est-ce que le yoga peut offrir une solution alternative ?

Comprendre le problème.

Dans notre corps, les artères apportent le sang riche en oxygène vers nos différents tissus tandis que les veines ramènent le sang utilisé vers le cœur. En ce qui concerne nos jambes, ce retour est parfois difficile car il doit combattre la force de gravité. Afin d’éviter que ce sang s’écoule vers l’arrière, nos veines contiennent des valvules. Si ces valvules s’affaiblissent, le sang peut commencer à stagner dans les veines, créant ainsi le gonflement des veines. Un problème d’œdème, où la paroi des veines devient perméable et laisse s’échapper de l’eau et des protéines, peut également créer cette sensation de jambes lourdes.

Point de vue ayurvédique.

A lire : la théorie des Dosha.

L’ayurvéda voit ce problème comme étant lié à la viciation de vyāna vāta, le sous-dosha de vāta qui s’occupe de la circulation, dans la partie du corps concernée.  Quand vyāna vāta est déséquilibré, cela crée de la sécheresse excessive dans les veines des jambes. L’élasticité des valvules est alors réduite et elles ne font plus leur travail efficacement. Sur cela s’ajoute le dysfonctionnement de ranjaka pitta (le sous-dosha de pitta qui s’occupe de convertir la nourriture dans le sang). Le sang (rakta dhātu) devient alors pollué par ama (toxines) et crée le gonflement.

Les causes.

Plusieurs facteurs peuvent jouer sur le déséquilibre dans le vyāna vāta ainsi que ranjaka pitta :

  1. Le stress
  2. La constipation chronique
  3. L’obésité
  4. Une vie sédentaire
  5. L’abus de l’activité physique
  6. La grossesse
  7. L’effet secondaire des médicaments
  8. La mauvaise nutrition

La solution Yogique

Yoga va se concentrer sur un rééquilibrage de vyāna vāta et ranjaka pitta. Pour cela, nous allons nous appuyer non seulement sur les asanas, le prānāyama et les méditations, mais également sur l’alimentation ainsi que le mode de vie.

Asana

Apanasana
Apanasana aide le système digestif

En ce qui concerne les asanas, notre but sera de travailler trois aspects :

  1. Le foie et le système digestif pour aider ranjaka pitta.
  2. Les mollets et la plante des pieds, pour renforcer et assouplir les muscles dans cette région afin qu’ils puissent pousser le sang vers le cœur.
  3. Les inversions pour soulager l’accumulation sanguine dans les jambes.

A ce titre, les postures suivantes sont conseillées :

  1. La série de Virabhadrāsana (Guerrier I et II) avec Uttihita Trikonāsana et Uttihita Pārsvakonāsana.
  2. Adho mukh svanāsana à la fois pour les mollets et les pieds ainsi que pour son effet sur le feu digestif.
  3. Les torsions et la flexion vers l’arrière et l’avant pour leur impact sur le foie.
  4. La série de Pavanmuktāsana I et II (anti rhumatique et digestive).
  5. Travail des plantes des pieds dans tādāsana.
  6. Sālamba Sarvāngāsana (la chandelle), viparitakararni (jambes soulevées) et uttānpadāsana – il est également conseillé de pratiquer ces inversions plusieurs fois dans la journée.
  7. Shavāsana (posture du mort)

A noter : Je donne ici juste les noms des postures et des séries sans l’explicatif. Ce sera le sujet pour les prochains postes.

Prānāyama, Kriya et Marmānī

  1. Bhāstrika (inspiration et expiration fortes)
  2. Nādī Shodhana (respiration par les narines alternées)
  3. Kapalbhāti (expiration forte)
  4. Agnisara Kriya
  5. Les marmānī pour les massages : talahridaya (pieds), kurchashira (pieds), gulpha, janu, ani (jambes), urvi (jambes), lohitaksha (jambes)

Les marmani à masser en cas de jambes lourdes

Les conseils alimentaires

  1. Préférez une nourriture cuisinée, onctueuse et chaude avec plus de protéines, fibres, vitamines et minéraux, mais moins de sel, graisse et glucides raffinés.
  2. L’ail, le gingembre et l’oignon aident dans la circulation sanguine. Le thé vert est également conseillé.
  3. Les fruits riches en vitamines C, comme les abricots, myrtilles, mûres, cerises, sont conseillés. Les noix comme les amandes ainsi que les cajous aident dans la circulation.
  4. Réduire (ou arrêter) la consommation d’alcool, tabac, thé noir, café.
  5. Buvez suffisamment d’eau afin de rester bien hydraté.

Mode de vie

  1. Exercice et activité physique sans abus.
  2. Gardez le poids sous contrôle.
  3. Evitez de porter des talons aiguilles et prenez le temps de marcher pieds nus.
  4. Les massages réguliers avec l’huile de sésame ou l’huile d’amande.
  5. Evitez de croiser les jambes quand vous êtes assis.
  6. Evitez les vêtements trop serrés notamment au niveau de la taille, l’aine et les jambes.

 

Publié par

Pour moi, le Yoga est un voyage qui a démarré quand j'étais à peine adolescent... mais ce n'était pas le Yoga tel qu'il est pratiqué de nos jours. Il s'agissait surtout d'un art de vivre, une quête vers le Soi, un désir de s'interroger. Aujourd'hui, à travers Abhisaran, j'essaie de transmettre cette approche globale et holistique du yoga qui travaille à la fois le corps, la psyché et l'esprit, tout en s'appuyant sur l'Ayurvéda et le Tantra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s