Nādī Shodhana Pranayama

Les Nādī sont les canaux énergétiques sur lesquels bougent notre prana. Shodhana veut dire « purification ». A travers Nādī Shodhana, nous cherchons à purifier nos canaux énergétiques. Cet exercice cible 2 Nādī en particulier : Ida (canal lunaire) et Pingala (canal solaire). Ida Nādī gère les aspects émotifs et créatifs de notre être et Pingala gère les processus vitaux.

Technique :

  1. Prenez le temps de détendre le corps avec quelques asanas simples ou un enchaînement de salutation au soleil.
  2. Assoyez-vous soit par terre soit sur une chaise. La clef ici sera de garder la colonne vertébrale droite sans appuyer le dos contre quelque chose.
  3. Démarrez avec une respiration complète et amenez votre conscience sur le souffle.
  4. Prenez le temps de redresser votre buste. Gardez le bas d’abdomen ferme sans pour autant le contracter. Étirez la colonne vertébrale.
  5. Mettez votre main gauche sur le genou gauche. Avec le pouce de votre main droite, fermez la narine droite. Avec le doigt annulaire et le petit doigt de votre main droite, fermez la narine gauche. Le majeur et l’index sont posés sur le front, entre les yeux.

Etape 1 :

  1. Si vous êtes quelqu’un de nature agité, démarrez avec la narine gauche. Sinon démarrez avec la narine droite.
  2. Ouvrez la narine droite partiellement et expirer lentement en vidant bien les poumons.
  3. Inspirez par la narine droite lentement et profondément exactement comme durant la respiration complète.
  4. Fermez la narine droite et ouvrez la narine gauche partiellement. Expirez par la narine gauche.
  5. Inspirez par la narine gauche. Fermez les deux narines. Expirez par la narine droite.
  6. Cela termine un cycle de Nādī Shodhana.

Etape 2 :

  1. Une fois vous êtes à l’aise avec la première étape, commencez à compter la durée de votre inspiration et votre expiration et cherchez à équilibrer le temps que vous prenez pour inspirer et pour expirer comme dans Sama Vritti Pranayama. Essayez d’inspirer et expirer avec un rythme de 4-4 (4 secondes pour inspirer et 4 secondes pour expirer).

Etape 3 :

  1. Une fois vous arrivez à pratiquer Sama Vritti Pranayama durant Nādī Shodhana, nous allons commencer à introduire les autres composant de la respiration.
  2. Fermez les deux narines. Ouvrez la narine droite partiellement. Expirez par la narine droite lentement en vidant bien les poumons.
  3. Inspirez par la narine droite lentement avec un souffle régulier et calme.
  4. Fermez les deux narines. Retenez le souffle en vous pour la même période que vous aviez inspiré. (Donc si vous aviez inspiré en comptant jusqu’à 4, retenez le souffle en vous en comptant jusqu’à 4 également).
  5. Ouvrez la narine gauche partiellement. Expirez par la narine gauche.
  6. Inspirez par la narine gauche. Fermez les deux narines. Retenez votre souffle.
  7. Ouvrez la narine droite. Expirez par la narine droite.
  8. Cela complète un cycle de Nādī Shodhana.

Etape 4 :

  1. Une fois vous maitrisez la rétention après inspiration, nous allons ajouter la suspension de souffle après l’expiration.
  2. Fermez les deux narines. Ouvrez la narine droite partiellement. Expirez.
  3. Inspirez par la narine droite. Fermez les deux narines.
  4. Retenez souffle.
  5. Ouvrez la narine gauche partiellement. Expirez par la narine gauche. Fermez les deux narines.
  6. Gardez le souffle en dehors de votre corps pour la même durée que vous aviez pratiqué rétention après inspiration.
  7. Ouvrez la narine gauche. Inspirez. Fermez les deux narines.
  8. Retenez souffle.
  9. Ouvrez la narine droite. Expirez. Fermez les deux narines.
  10. Retenez à vide.
  11. Cela termine un cycle de Nādī Shodhana.

Bienfaits :

  1. Oxygène le corps.
  2. Amène équilibre entre notre côté émotif et vital.
  3. Réduit le stress et l’anxiété.
  4. Aide à amener la clarté d’esprit.
  5. Améliore les niveaux de concentration.

Contre-indications :

  • Si vous souffrez de problème cardiaque ou de haute tension, pratiquez ce pranayama sans rétention après inspiration.