Comment intégrer une routine dans la vie.

Comment intégrer une routine dans la vie

Le mot qui énerve : routine. Parfois parce qu’on ne comprend pas son utilité. Ou parce qu’on est persuadé qu’aucune routine n’est faisable vu notre rythme et les besoins de notre vie. Et parfois parce qu’on a déjà essayé à plusieurs reprises de se créer une routine, sans pour autant réussir.

Pourtant, une fois on commence à l’intégrer dans notre vie, on s’aperçoit rapidement son importance, non seulement dans la pratique du Yoga mais aussi dans la vie de tous les jours. Pourquoi une routine est importante ? Ce sera le sujet d’un prochain article. Mais si vous voulez intégrer une routine dans votre vie, voici quelques astuces :

Apprenez de vos mauvaises habitudes.

Vous vous couchez tard ? Vous fumez un paquet de cigarettes par jour ? Ou “Yo-ho-ho and a bottle of rum” ? Est-ce qu’un matin vous vous êtes décidé que vous alliez fumer tout un paquet de cigarette ? Ça m’étonnerait ! Très probablement, c’est arrivé graduellement, sans que vous vous en rendiez compte. Un jour vous en avez fumé une. Une semaine plus tard une deuxième s’est ajouté…

Que les habitudes soient bonnes ou mauvaises, elles suivent toutes le même schéma. Intégration graduelle, sans se prendre la tête.

Evitez les changements drastiques.

A mon avis, c’est LA plus grande faute que nous faisons quand il s’agit d’adopter une nouvelle routine. On prend conscience de toutes les mauvaises habitudes que l’on a. On a envie de les changer toutes, d’un seul coup. La nourriture super-saine. Plus d’alcool, café, cigarette. Plus de télévision. Ne plus passer des heures sur internet. Sport. Se lever tôt. Se coucher tôt… mais il y a un souci. Chaque changement stresse le corps et l’esprit. La plupart du temps, on ne se rend même pas compte de ce stress. Mais au fur et à mesure, ce stress commence à nous peser. Et petit à petit les vieilles habitudes reviennent parce que le corps a épuisé ses réserves d’énergies qui nous permettaient de mettre la nouvelle routine en place.

Démarrez plutôt avec des changements plus subtils. Ça fait longtemps que vous ne faites aucune activité physique ? Allez, deux salutations au soleil le matin. Vous pensez pouvoir faire 10 ? Ne le faites pas. 2. Point barre. Mais la semaine prochaine, pourquoi pas 4 ! Il vaut mieux rester sur sa faim que faire trop et ne plus en avoir envie !

Faites sans réfléchir.

Il y a un moment pour réfléchir. Et il y a un moment pour faire. Quand on mélange les deux, c’est la cata ! Vous vous êtes décidé d’aller courir le matin ? Réveil sonne. Ne regardez pas la météo. Ne pensez pas si vous vous sentez en forme ou pas. Ou si vous aviez trop mangé la veille. Sortez du lit. Mettez vos baskets. Et sortez de votre appart même à moitié endormi. Si vous prenez même 1 seconde pour réfléchir, l’inertie naturelle du corps assurera que vous vous trouviez mille excuses pour ne pas aller courir !

Soyez malin !

Notre esprit adore l’inertie. Quand on pense à l’inertie, on pense à être aplati sur un canapé en train de regarder la télé. Mais ce n’est pas que ça. Même le mouvement peut devenir inertie. Vous adorez découvrir les nouvelles sensations ? L’esprit s’habitue à ça et le réclame sans arrêt. A chaque fois on essaie d’habituer l’esprit aux nouvelles choses : il se rebelle.

Meilleure façon d’intégrer une nouvelle routine ? Escroquez votre esprit et intégrez la nouvelle routine en la mélangeant à l’ancienne. Vous prenez votre douche le matin et ensuite vous vous habillez ? Ajoutez ces 2 salutations au soleil entre la douche et s’habiller jusqu’à ce que ça devienne la nouvelle habitude (et l’esprit ne s’en rend même pas compte).

Mais surtout – ne vous frustrez jamais !

Malgré tout cela, il se peut que les vieilles habitudes reviennent. Quand ça arrive, on se sent impuissant. On a envie de tout arrêter. Ça nous frustre. Mais il est important de ne pas se frustrer. Plutôt de redémarrer le processus – et le redémarrer autant de fois que nécessaire avant que la routine devienne une habitude.

N’oubliez pas : notre esprit est un très bon esclave. Mais un très mauvais maître. Et ces frustrations que vous ressentez ? C’est son outil principal pour vous manipuler à la soumission !

Publié par

Pour moi, le Yoga est un voyage qui a démarré quand j'étais à peine adolescent... mais ce n'était pas le Yoga tel qu'il est pratiqué de nos jours. Il s'agissait surtout d'un art de vivre, une quête vers le Soi, un désir de s'interroger. Aujourd'hui, à travers Abhisaran, j'essaie de transmettre cette approche globale et holistique du yoga qui travaille à la fois le corps, la psyché et l'esprit, tout en s'appuyant sur l'Ayurvéda et le Tantra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s