Anjaneyāsana ou Fente basse

Anjaneyasana ou Fente Basse

Anjana était la mère du dieu Hanumān et comme c’est souvent le cas en Inde, parfois on appelle le fils par le prénom de sa mère. Cette fente basse est une posture de Surya Namaskar et travaille les quadriceps et les ischio-jambiers, et étire les fléchisseurs de la hanche. Quand il est fait en mouvement dynamique, c’est un excellent exercice pour la mobilité des hanches et pour renforcer les jambes.

Technique :

  1. Il y a deux manières de rentrer dans cette posture. La première démarre avec tādāsana. En expirant, allez dans uttānāsana. Inspirez et glissez votre jambe droite vers l’arrière jusqu’à ce que vous ressentiez un étirement confortable. Gardez le genou gauche en ligne avec la cheville gauche. Etirez votre cheville droite autant que possible.
  2. La deuxième manière de rentrer dans cette posture démarre avec adho mukh svanāsana. Avancez votre jambe gauche entre les mains en amenant le genou en ligne avec la cheville gauche. Reculez la jambe droite jusqu’à ce que vous ressentiez un étirement confortable. Etirez votre cheville gauche autant que possible.
  3. Abaissez les hanches en soulevant votre pubis vers votre nombril et votre coccyx vers le sol.
  4. Gardez votre bas d’abdomen ferme et pensez à votre colonne vertébrale, qui cherche à rester droite.
  5. Soulevez votre tête sans contracter votre cou et regardez vers le haut.
  6. Une fois que vous êtes à l’aise dans cette position, avec la prochaine inspiration, soulevez vos mains vers le ciel. Redressez votre poitrine.
  7. Regard : Amenez votre regard sur vos mains. Vous pouvez également tournez votre regard sur votre troisième œil.
  8. Conscience : La conscience dans cet asana peut être soit dans l’étirement dans l’aine soit dans votre abdomen. Si votre quête est plus spirituelle, dans ce cas-là la conscience est dirigée dans l’Ajna chakra.
  9. Pour changer de jambe, expirez et allez dans adho mukh svanāsana. Et reprenez à l’étape 2.

Bénéfices :

  1. Masse les organes internes d’abdomen.
  2. Renforce les muscles des jambes.
  3. Améliore la souplesse de l’aine.
  4. Travaille les muscles d’abdomen quand les mains sont soulevées.
  5. Aide dans les cas de sciatique.
  6. Améliore l’équilibre et travaille le système nerveux.

A noter :

  1. Pour améliorer la souplesse : Pratiquez un Vinyasa en changeant vos jambes avec chaque cycle de respiration.
  2. Si le genou d’avant jambe dépasse les chevilles, ça peut mettre une forte pression sur les rotules.

Contre-indications :

Cet asana peut accélérer le rythme cardiaque. Si vous souffrez de problèmes cardiaques, écoutez votre corps et ne forcez pas.